Obéissance

« Comme un enfant » « En vérité je vous le dis : Si vous ne changez pas et ne devenez comme les enfants, vous n’entrerez pas dans le royaume des Cieux. » (Matthieu 18, 3). Devenir comme les enfants ! Qu’est-ce que Jésus peut bien entendre par là ? Désire-t-il nous voir retomber en…

Enfance et Sainteté

Association Enfance et Sainteté Entretien avec le Père Guilmard, o.s.b. (Zenit, le 18 octobre 2007) Susciter « un peuple d’enfants capables d’entraîner leurs petits compagnons à la suite de Jésus », c’est ce que souhaitait Renée de Tryon-Montalembert, en fondant l’Association Enfance et Sainteté. L’Association Enfance et Sainteté organise des colloques, (Lisieux, Paray-le-Monial, Lourdes). Le père…

Sens du sacrifice

Toute l’histoire d’Anne de Guigné est l’illustration de l’intervention de Dieu venant soutenir une liberté naissante et les efforts d’une toute petite fille répondant par la prière et le sacrifice à la grâce qui lui est offerte sans compter. La prière et le sacrifice ! La prière, passe encore pour ceux qui admettent que « si Dieu…

Volonté et grâce

Volonté et grâce, deux énergies omniprésentes dans la vie d’Anne de Guigné ! La volonté, c’est l’affaire d’Anne ; la grâce, c’est l’affaire de Dieu. Les deux sont indissociables ici et ce tandem ne peut rouler que sur le chemin de la sainteté. La volonté chez Anne n’est pas la lumière d’un éclair qui éblouit ou d’un…

Importance de la famille

L’enfant commence par recevoir. Tout lui est donné et tout lui est possible. Anne de Guigné descend, par son père comme par sa mère, de familles anciennes fidèles aux traditions de noblesse et d’honneur et élevées dans un patrimoine spirituel d’une rare qualité et sans cesse enrichi. Par sa mère, elle est en lignée directe…

Réponses aux objections

Première objection Anne de Guigné n’aurait-elle pas subi à un degré exceptionnel, l’influence du milieu privilégié dans lequel elle a vécu ? Cette éducation, fondée sur le devoir, n’équivaut-elle pas à une pression morale qui l’aurait dominée, enserrée comme dans une cuirasse trop rigide ? Lire la suite Deuxième objection Mais, du moins, la mort de son…

Prières de neuvaine

Prière pour demander la béatification de la vénérable Anne de Guigné « Ce qu’il y a de faible dans le monde, voilà ce que Dieu a choisi pour confondre ce qui est fort ». (1 Cor 1, 27) Merci, Jésus, de nous avoir donné Anne de Guigné ! En la voyant, nous pensons à l’Enfant…

Quatrième objection

Ne peut-on craindre qu’après cinquante ans, les faits et les paroles – en vérité stupéfiants – que l’on attribue à cette petite fille, n’aient été enjolivés, déformés, exagérés ? Bref ! Avons-nous en mains le visage authentique d’Anne de Guigné, dans ce qu’on nous dit de sa vertu, de sa piété, de sa sainteté ?

Deuxième objection

Mais, du moins, la mort de son père, à l’âge où l’enfant est le plus réceptif aux chocs émotionnels, n’a-t-elle pas “marqué” Anne au point que l’on puisse craindre chez elle une obsession du sacrifice, un certain “masochisme”, dû, semble-t-il, à ce traumatisme affectif, créé dès sa plus tendre enfance et entretenu par la vue de la douleur de sa mère ?