Première objection

Première objection

Anne de Guigné n’aurait-elle pas subi à un degré exceptionnel, l’influence du milieu privilégié dans lequel elle a vécu ? Cette éducation, fondée sur le devoir, n’équivaut-elle pas à une pression morale qui l’aurait dominée, enserrée comme dans une cuirasse trop rigide ?