Lettre d’information n°23

Voir ce courriel dans votre navigateur
anne-de-guigne_newsletter
{date:%B} {date:%Y}
#

Éditorial

Chers amis,

Récemment, une correspondante nous a écrit pour nous demander si le corps d’Anne de Guigné avait été trouvé incorrompu lors de l’exhumation de 1933. Elle faisait sans doute référence au petit événement de la découverte, en avril 2023, du corps en parfait état d’une religieuse américaine, Sœur Wilhelmina Lancaster, décédée en 2019, dans l’état du Missouri aux Etats-Unis.

En recherchant dans nos archives, nous avons trouvé plusieurs comptes-rendus de l’exhumation d’Anne de Guigné, faite à la demande de l’évêque d’Annecy. Vous trouverez ci-dessous un lien vers le texte de Madame de Guigné, bien détaillé et très objectif. Il arrive que l’on découvre des corps n’ayant pas subi la corruption du tombeau. Cela n’est cependant pas un critère déterminant pour la sainteté de la personne. Seule une enquête canonique peut conclure à l’héroïcité des vertus et entamer le processus de béatification et de canonisation.

Un cas célèbre est la non conservation du corps de sainte Thérèse de Lisieux, « la plus grande sainte des temps modernes » au jugement du pape saint Pie X. La première exhumation a eu lieu en septembre 1910 soit 13 ans après la mort de la sainte. Il ne restait plus que des ossements et quelques débris de vêtements. L’exhumation d’Anne a eu lieu presque 12 ans après sa mort, soit un temps comparable à celui de sainte Thérèse. La corps d’Anne a été retrouvé en « bon état de conservation », cependant, selon un autre texte, « sur tous ses membres la mort avait imprimé ses stigmates ».

Dans les étapes de la canonisation d’un membre de l’Église, seuls les miracles sont indispensables pour la béatification et la canonisation et pas le fait de la conservation du corps après la mort. Ces dispositions ont pu varier avec le temps. Actuellement, un premier miracle est nécessaire à la béatification, puis un second pour la canonisation.

Nous vous exhortons à prier pour l’obtention d’un premier miracle. Vous trouverez sur le site plusieurs prières de neuvaine pour demander la grâce de la béatification d’Anne.

 

Exhumation d’Anne de Guigné
30 octobre 1933

Vous trouverez ci-dessous, le lien vers le compte-rendu de Madame de Guigné et deux photos d’archives du cortège accompagnant le cercueil d’Anne du cimetière d’Annecy-le-Vieux au château de La Cour pour la reconnaissance canonique du corps.


Compte-rendu de Madame de Guigné

 
exhumation1
exhumation2
 

Réédition des Documents authentiques

picture

Nous sommes heureux de vous annoncer la réédition prochaine des Documents authentiques par les éditions Téqui. La première édition de l’œuvre remarquable des pères A. Wihler et H. Moullin datait de 1970. La réédition est prévue conforme à l’original pour le texte, les photos et fac-similés. Elle devrait être disponible dans les librairies au cours du premier trimestre 2024.

In memoriam Maryvonne Gasse

Nous avons appris le décès de Maryvonne Gasse, vierge consacrée du diocèse de Paris, survenu le 8 mai dernier à l’âge de 78 ans. Elle avait reçu la consécration le 30 avril 2004 dans la cathédrale Notre-Dame de Paris.

Elle suivait avec intérêt la cause d’Anne de Guigné. Lors des Journées Anne de Guigné organisées du 14 au 16 janvier 2011 pour le centenaire de sa naissance, Maryvonne Gasse avait donné une conférence sur « Anne de Guigné et la Vierge Marie ».

Journaliste à Famille Chrétienne, elle a écrit plusieurs articles sur les causes d’enfants. Humble et discrète, elle était animée d’une grande foi. Prions pour le repos de son âme.

maryvonne-gasse
 

Aidez-nous à diffuser notre lettre

Si vous appréciez ce numéro de notre Lettre d’information, n’hésitez pas à transférer ce message à ceux de vos amis qui pourraient être intéressés, en les encourageant à s’abonner : voir le lien ci-dessous. Nous vous en remercions à l’avance.


 
Accéder au site : www.annedeguigne.fr
S’abonner à la Lettre d’information – Parution : 2 fois par an
--
Se désabonner
 
Pour être sûr de recevoir notre lettre, ajoutez l’adresse d’expédition à vos contacts
Association Les Amis d’Anne de Guigné 91 quai d'Orsay 75007 PARIS