Sens du sacrifice

Toute l’histoire d’Anne de Guigné est l’illustration de l’intervention de Dieu venant soutenir une liberté naissante et les efforts d’une toute petite fille répondant par la prière et le sacrifice à la grâce qui lui est offerte sans compter.

anne-de-gugine-cantite-vierge-marie

La prière et le sacrifice ! La prière, passe encore pour ceux qui admettent que « si Dieu n’existait pas, il faudrait l’inventer » ! mais le sacrifice !1 Un mot souvent banni de notre vocabulaire parce qu’il est associé à brimade, refoulement, masochisme…, un mot aux antipodes de la jouissance matérialiste érigée en religion et des charmes de l’enfance qui nous aveuglent au point de confondre sa faiblesse et son innocence.

Certes, l’enfant doit être protégé parce qu’il est faible et sans défense dans ce monde qui ne ménage rien ; mais il doit être éduqué parce qu’il n’est pas innocent, parce que toutes les racines du mal, cruauté, égoïsme, jalousie, paresse, sont en lui et que la meilleure éducation possible maîtrise au mieux ces mauvaises herbes mais ne les éradique pas.

L’éducation implique des efforts de volonté et des renonciations qui sont autant de petites souffrances ne mettant en cause que soi-même. Pour que ces renonciations volontairement consenties deviennent des sacrifices, il faut transformer ces gestes appliqués à soi-même en offrandes, en gestes sacrés, c’est à dire leur donner la dimension que donne l’Amour. Nous ne sommes plus du tout dans le même registre de pensée. Il ne s’agit plus de souffrir pour être plus beau ; il s’agit d’aimer. Ce qui compte, écrit Renée de Tryon-Montalembert, ce n’est pas la grandeur de la souffrance, c’est l’absolu de l’Amour.

On comprend mieux alors ce que répétait Anne de Guigné : « On a bien des joies sur la terre, mais elles ne durent pas. Celle qui dure, c’est d’avoir fait un sacrifice. »

anne-de-guigne-trousse-couture

1 La notion de sacrifice (du latin sacrum, sacré, et facere, faire) signifie : conférer à un acte ou une pensée, un caractère sacré.

Site officiel de l’association

Les Amis
d’ Anne de Guigné

Nous soutenir

Rechercher

Plus d'articles